AD Lib.
EN NL
ACCOMPAGNEMENT EN PRODUCTION
DIFFUSION
PRESSE
10:10 Compagie Nyash
1010_7
1010_2
Alice Piemme
Alice Piemme
Alice Piemme
Alice Piemme
Danse jeune public

Tout public, dès 5 ans

Durée du spectacle : 45 min
Jauge :
340 en tout public
250 en scolaire

Plateau : 10m x 8m
Hauteur : 4m sous perches

Lumières : 28 circuits, 2 découpes 1Kw, 13 PC 1 Kw, 19 PAR 64 solo, 4 horizondes assymétriques, 1 DMX au lointain
Son : 1 paire d'enteintes sol sur pied lointain cour et jardin + 1 paire d'enceintes face cour et jardin. Enceintes MTD 112. 1 SUB.

Temps de montage : 6h, avec 2 électros, 1 machino (dans théâtre à l'italienne), 1 son (dernière heure).
Temps de démontage : 1h30, chargement compris

Contact technique : Fred Vannes

De : Caroline Cornélis
Assistée par : Marielle Morales
Créé avec et interprété par : Julien Carlier, Colin Jolet, Agathe Thévenot, Tom Malmendier
Direction musicale : Claire Goldfarb
Création lumières : Frédéric Vannes
Regard dramaturgique : Isabelle Dumont
Scénographie : Anne Mortiaux
Costumes : Aline Breucker
 

Le spectacle 10:10 est soutenu par la fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse. Une coproduction de Charleroi-Danse, Centre Chorégraphique de Wallonie-Bruxelles. Soutenu par le  Théâtre de Liège, le Théâtre de la Montagne Magique, le Centre Culturel de Liège « les Chiroux », le théâtre de Namur. La compagnie est en résidence administrative au Centre Culturel Jacques Franck. Caroline Cornélis est accompagnée par le Grand Studio.


Diffusion : Anna Giolo
+ d’infos : www.carolinecornelis.be/

Et si tous les enfants dansaient tout le temps ? Et si la cour était une scène aux danses entrecroisées… ?
Une pièce à voir comme un zoom sur une cour de récréation. Suivre trois corps qui traversent ce temps particulier de la récré ; des jeux en suspens, en attente, en répétition, en urgence, où le poétique côtoie le chaotique, où de multiples univers se croisent et/ou se confrontent.

 


Lorsque les enfants vont dans la cour ils découvrent, éprouvent la force des sentiments ou la servitude humaine, on appelle cela, la récréation.
- Claire Simon -

 


Ce temps commun dans ce lieu commun, ce temps de l’entre-enfant, peut être à la fois l’expérience la plus terrifiante comme la plus poétique. Ce contraste a quelque chose de fascinant. J’ai ressenti la nécessité d'en faire le point de départ de ce nouveau projet.
Dans ce lieu abstrait où les enfants jouent leur futur, il y a une vie terrible, une force vitale, le goût du pouvoir, de la destruction et la force de l’imaginaire. C'est aussi le premier lieu de liberté, hors du contrôle des adultes, là où les enfants inventent, s'inventent, créent, tentent, s'organisent socialement et spatialement. J’essaie d’en être le témoin, dans l’observation de ces brèves mais intenses séquences où tant de choses se jouent ou se rejouent en si peu de temps.

- Caroline Cornelis - auteure, chorégraphe et metteure en scène -

 

AUTOUR DU SPECTACLE :

La compagnie propose une intervention dansée pendant la récréation du matin ou de l’après midi suivie d’une rencontre/mini atelier en classe avec les danseurs. Présents à ce qui se vit dans la cour, les danseurs se mêlent aux jeux des enfants. Des mouvements de cour de récréation, les danseurs s’emparent. Ils les transposent jusqu’au geste dansé, proposant une corporalité autre où l’étrange s’invite au milieu des enfants…

SPECTACLES
  • 10:10
  • BACKUP
  • DECONCERTO
  • JOSEPHINA
  • NOUS SOMMES LES PETITES FILLES DES SORCIERES...
  • MOUTOUFS
  • LA THEORIE DU Y
  • ACCIDENT DE PERSONNE
  • IL FERA BEAU

RECEVOIR LA NEWSLETTER
0