AD Lib.
EN NL
ACCOMPAGNEMENT EN PRODUCTION
DIFFUSION
PRESSE
La Peau de l’Autre

La Peau de l’Autre une jeune compagnie de théâtre physique qui aime mettre les pieds dans le plat et les tabous sur la table. Elle a été créée par Marie Limet en même temps que son premier seul en scène : « Tout le monde ça n'existe pas », nominé au Prix de la Critique 2013 dans la catégorie seul en scène. Le travail de la Compagnie est axé sur la nécessité de dire et de laisser parler les corps : un mélange de provoc', de confidences, de poésie et de bizarreries. Des histoires vraies ou fausses, peu importe pourvu qu'elles fassent voyager et qu'elles nous rapprochent de nous et de l'autre. Un travail d'artisan : le désir, l'envie et le plaisir du jeu pour construire des ponts, aller à la rencontre, se dévoiler et découvrir ce qu'il y a sous la peau, derrière le masque et entre les os.


La nature la plus profonde de l'individu est à fleur de peau, la peau de l'autre. - Goffman 

 

Marie Limet

Marie Limet est une artiste touche à tout. Durant ses multiples formations (théâtre, danse, musique,...), elle a créé et interprété plusieurs solos et a également mis en scène d'autres danseuses. Fascinée par les corps et les histoires qu’ils racontent, ses créations sont faites d'une rencontre entre la danse et le théâtre.

Interpellée par l'acte de transmission, elle a animé des ateliers de mouvements, de théâtre et d'écriture pour différents partenaires (AAC, MCCS, AWIPH, CDWEJ, DCJ, ...).

Avec « Tout le monde ça n'existe pas » elle signe, en complicité avec Laure Saupique, sa première création professionnelle et parallèlement créé sa compagnie, La Cie La peau de l'autre.

Actuellement, elle travaille également en tant que comédienne avec la Cie O quel dommage et la Cie C’est dans la boîte. Récemment elle a danse pour M. H. Bervoets en compagnie de G. Van Quaquebeke.

Baptiste Moulart

Depuis qu’il est diplômé de l’Institut des Arts de Diffusion en 2010, Baptiste travaille en tant que comédien pour le théâtre et le cinéma.

Au cinéma : film : “Sans rancunes!” de Yves Hanchar et « I am NOT from Barcelona » de Stéphane Leclercq et Muriel Allart, diverts courts-métrages dont « Délivre-moi » d’Antoine Duquesne ; série : « Dead Line 25/5 » de Maarten Moerkerke ; téléfilm : « Marge d’erreur » de Joël Santoni...

Au théâtre : « Roberto Zucco » mis en scène par Daniela Ginevro, « L’Avenir est dans les œufs », adaptation de Ionesco par Lionel Thibout, « On voulait juste prendre le soleil », une création collective au Théâtre de la Balsamine, « Y’a de la lumière chez l’voisin ! », un spectacle urbain et pluridisciplinaire de la Compagnie « Les Voisins », ou dans « Alice », une adaptation d’« Alice au Pays des Merveilles » (Carroll) mise en scène par Ahmed Ayed.

Parallèlement,  il a créé le « Collectif illicium » avec Mathilde Mosseray, Alicia Frochisse et Ahmed Ayed.

Fanny Brouyaux

Fanny Brouyaux est une jeune danseuse et chorégraphe belge. Après ses 4 années d'études supérieures à P.a.r.t.s (Performing arts research and training studio, école de Anne Térésa de Keersmaeker), elle crée un collectif multidisciplinaire avec, entre autre, Christian Schreurs, pianiste-compositeur (ex-Vénus). Ensemble ils mettent en scène des performances dans des espaces a priori non scéniques. En 2012, elle participe au projet "Intérieur/Extérieur" organisé dans le cadre du festival «Daba Maroc». C'est là qu'elle rencontre Taoufiq Izeddiou, chorégraphe marrakchi dont elle rejoint la compagnie en 2013 pour le spectacle «Rev'Illusion». Elle crée ensuite sa première pièce « Un bruit » dans le cadre de la commémoration des 50 ans de l'immigration marocaine en Belgique, présenté en 2014 au théâtre Marni dans le cadre du D-festival. 

Natacha Nicora

Diplômée de l’Ecole de danse classique et de danse contemporaine de la Province de Buenos Aires, Natacha Nicora poursuit sa formation au Klapstuk à Leuven en participant au P.E.P. (Performance Education Program). Dirigé par David Hernandez, ce programme réunit l’enseignement de professionnels comme  E. Greco,  M. C. Villa Lobos,  A. Wilkie, N. Reehorst…

En 1999, elle entame une carrière d’interprète, qu’elle partage entre la danse et le théâtre. Elle travaille ainsi avec Les ballets C. de la B. (Alain Platel et Arne Sierens), Manah de Pauw, le Groupe TOC…

Depuis 2002, elle développe également des projets personnels, seule ou en collaboration :

« Cronopios sin famas » (2002), « Calamar-a-te » (2003), « Solo – Sola ? » (2005) et « Übernatürliche Pizza » (2012) avec Maxime Bodson.

En outre, elle est praticienne de la méthode Feldenkrais, depuis 2011.

Isabelle Derr

Née en 1982. Isabelle Derr est régisseur de tournée et éclairagiste. Elle est également coordinatrice technique et régisseur général au Théâtre du Centaure Luxembourg . Elle collabore avec différentes compagnies, collectifs et asbl: le Théâtre de Poche, le Théatre National du Luxembourg, la Cie Chaliwaté, MTPmemap, la Cie Faim de loup, la Cie Stéphane Ghislain Roussel, le Raoul collectif, Ecarlate la Cie, La Cie de La bête noire, la Cie La peau de l'autre, la Kirsh Cie, la Cie Groupov, Que Faire asbl, La brute asbl.

SPECTACLES
  • STOEL
  • BACKUP
  • 10:10
  • JOSEPHINA
  • DECONCERTO
  • NOUS SOMMES LES PETITES FILLES DES SORCIERES...
  • MOUTOUFS
  • LA THEORIE DU Y
  • ACCIDENT DE PERSONNE
  • IL FERA BEAU

RECEVOIR LA NEWSLETTER
0